L’alliage zinc-nickel

L’alliage zinc-nickel

Au cours des dernières années, le revêtement zinc-nickel a rejoint les rangs des traitements les plus performants de la finition de surfaces. Il est surtout employé dans les domaines exigeant une importante résistance à la corrosion avec une grande charge thermique.

Les alliages zinc-nickel avec un taux de nickel variant entre 12-16% présentent une excellente résistance à la température. La dureté supérieure par rapport à celle des revêtements de zinc classiques est une caractéristique très importante du fait que le risque de détériorations s’en trouve réduit.

Le revêtement est proche des revêtements de zinc alcalins classiques. Il présente pourtant une très bonne durabilité même sans traitement ultérieur. Convient pour le traitement en tonneau et le rayonnage.


Caractéristiques et applications

  • Épaisseur de couche réglable de 3-20 µm (réalisation selon des instructions possible, épaisseurs plus importantes sur demande)
  • Importante résistance à la corrosion à long terme
  • Résistance à la température accrue jusqu’à 250 °C
  • Résistant contre les lubrifiants, les carburants et les solvants
  • Les propriétés anticorrosion sont améliorées davantage par le traitement ultérieur avec des couches de finition
  • mportante résistance à la corrosion à long terme selon la norme DIN EN ISO 9227 – NSS 360 h sans rouille 720 h sans rouille rouge

 

 

RETOUR

Traitements ultérieurs appropriés

  • Passivation (couche épaisse, noir, transparent)
  • Scellage avec et sans agent antifriction
  • Traitement thermique pour la fragilisation sous hydrogène (trempe)